Lien vers l'ENS

Accueil du site > Langues > Islandais > Descriptif des cours d’islandais

Descriptif des cours d’islandais

Cours de niveau débutant

Initiation à la langue islandaise : grammaire et vocabulaire. Aucune connaissance préalable de la langue n’est requise. L’enseignement de la langue comprend l’acquisition des structures de la langue, la pratique de l’expression orale et écrite, la lecture et la compréhension de textes simples.


Quelques observations sur l’Islande et la langue islandaise

L’islandais est une véritable porte d’entrée vers le monde arctique. Se situant au-dessus du cercle polaire et, spécificité géologique unique, sur la partie émergée de la dorsale médio-atlantique, ce pays est un laboratoire géologique, économique, industriel et social pour les chercheurs européens. En raison de son isolement géographique, la langue islandaise conserve fidèlement les qualités de la langue norroise ("le nordique commun"), parlée en Scandinavie il y a mille ans. L’Islande offre aussi une vie culturelle intense, grâce à cet héritage accessible aux locuteurs de l’islandais moderne, et à la créativité musicale reconnue des Islandais.

La culture et l’histoire islandaises sont intimement liées à la langue. L’islandais est la langue officielle et nationale, l’Islande étant un cas unique dans la mesure où elle se compose de différentes régions qui n’ont pas de patois locaux. L’islandais se rattache à la branche nordique des langues germaniques au sein de la famille des langues indo-européennes, et comme toutes les langues germaniques, offre de nombreuses et riches possibilités de combinaisons. L’islandais à de profonds liens de parenté avec le féroïen et quelques dialectes de l’ouest de la Norvège, et est plus éloigné du danois et du suédois. Des cousins lointains, si l’on peut dire, sont l’anglais, le néerlandais et l’allemand. Bien que l’islandais utilise les lettres de l’alphabet latin, il comporte plusieurs caractères et accents spécifiques, ð, þ, æ, alors que les lettres c, q, w et z n’y existent pas.
Les Islandais aiment leur langue et la défendent contre l’invasion de mots étrangers : les néologismes internationaux et le vocabulaire technique y sont intégrés en les adaptant. Des exemples : le mot pour téléphone : sími (fil), pour logiciel : hugbúnaður (littéralement équipement pour penser), vegabréf (passeport - feuille de route), sjónvarp (télévision - diffusion de vision). Les Islandais n’ont aucune difficulté à lire et comprendre un texte islandais ancien, seules la prononciation et l’orthographe ayant évolué. Rares sont les mots provenant de l’étranger, citons : banani, kaffi, tóbak.


| Plan du site | Suivre la vie du site