Lien vers l'ENS

Accueil du site > Informations > Le département ECLA

Le département ECLA

LEspace des Cultures et Langues d’Ailleurs (ECLA) propose aux normaliens et normaliennes un nombre important de cours de langues et cultures étrangères, qu’elles soient romanes, germaniques, sémitiques, slaves ou indo-iraniennes, d’Europe, d’Asie, d’Afrique et d’Amérique. 

 

Formation en langue étrangère

Les formations linguistiques proposées par ECLA s’inscrivent en complément d’un cursus principal, qu’il soit littéraire ou scientifique. Elles peuvent aussi faire naître de véritables vocations et mener à se spécialiser dans un domaine totalement nouveau. 

Les cours, adaptés aux besoins et aux objectifs de chaque groupe, s’adressent à tous les normaliens, quelles que soient leur discipline et leur année d’étude (L3, M1, M2, doctorat). 

Rassemblant des étudiants de tous horizons, ECLA est un lieu d’échanges et de rencontres unique à l’École. C’est aussi un lieu d’accueil pour les étudiants internationaux qui trouvent ici des cours de français langue étrangère.

ECLA prépare aussi ses étudiants au Cambridge Advanced English, certification de connaissance de la langue anglaise de niveau C1 du Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL).

ECLA encadre les premiers moments du tandem en mettant en relation et en formant à cette méthode d’apprentissage autonome et réciproque deux étudiants qui s’enseignent mutuellement leur langue maternelle. 

Les étudiants sont par ailleurs invités à suivre et/ou à organiser différentes activités interlinguistiques, interculturelles et scientifiques  : semaines culturelles, tournoi de debating de la French Debating Association, projections de films, stages et séjours linguistiques, conférences et journées d’études (didactique des langues, traduction, diversité linguistique, enseignement/apprentissage des langues avec des personnes en situation de handicap, enseignement/apprentissage des langues avec des personnes en situation de migration), etc.

 

Autres formations 

ECLA propose d’autres formations qui peuvent consituter un contrepoint ou une ouverture par rapport au cursus principal de l’élève et mener à l’obtention d’une mineure du Diplôme de l’ENS. 

Les mineures Langues et cultures du monde arabe et musulman et Langues et cultures d’Asie orientale proposent un parcours interdisciplinaire ouvert à l’ensemble des élèves et étudiants littéraires ou scientifiques de l’ENS, reposant sur un socle d’apprentissage linguistique solide et une série de cours d’initiation ou de séminaires de recherche diversifiés. Le point de départ est généralement l’apprentissage d’une ou plusieurs langues vivantes orientales (arabe, turc et/ou persan ; japonais, chinois et/ou coréen), complété ensuite par des cours ou séminaires choisis en fonction des curiosités, de l’appétit de savoir et/ou d’un projet professionnel précis.

La formation multilingue en traduction littéraire, créée en partenariat avec l’Ecole de Traduction Littéraire (ETL), l’Asfored, le CNRS (THALIM) et le CNL (Centre National du Livre), consiste en une série d’ateliers animés par des traducteurs professionnels, qui viennent partager leur expérience de la traduction et aborder des problématiques très concrètes dans une perspective multilingue. Plusieurs conférences sont également consacrées au monde de l’édition et aux métiers du livre.

La formation « Didactique du français langue étrangère » est principalement destinée aux normaliens intêressés par un poste de lecteur de français à l’étranger. Visant à faire d’une langue maternelle un objet d’enseignement et de réflexion, elle leur permet de saisir les spécificités de la langue française et de s’interroger sur la relation pédagogique et les problématiques interculturelles avant de s’exercer à l’organisation pratique d’un cours de langue selon les principes du CECRL. En complément du cours de didactique du FLE, les normaliens souhaitant approfondir cette formation et obtenir la mention « Didactique du FLE » au diplôme de l’ENS s’investissent dans l’apprentissage d’une nouvelle langue, ce qui met les futurs enseignants de FLE dans la position de l’apprenant et nourrit leur réflexion sur le processus d’acquisition linguistique.

 

Débouchés et carrières

L’apprentissage d’une langue étrangère enrichit la formation personnelle de chacun par l’expérience de la diversité linguistique et culturelle. Il nourrit et consolide de manière considérable, et parfois infléchit durablement, les parcours d’études et de recherche.

Par son orientation professionnalisante, la formation en traduction littéraire ouvre de nombreuses perspectives dans le domaine de l’édition et de la traduction, l’activité de traducteur-trice pouvant soit devenir une activité principale, soit coexister de façon stimulante avec la recherche, l’enseignement ou le journalisme notamment. Le partenariat avec l’Asfored, principal organisme de formation continue de l’édition, permet un accès facilité aux stages dans ce secteur très prisé mais mal connu, ainsi qu’aux différents masters spécialisés.

Les mineures, avec leurs parcours centrés sur une aire linguistique et culturelle, permettent aux élèves d’acquérir des connaissances étendues et solides, utiles à leur cursus principal, et éventuellement de préparer une spécialisation dans ce domaine.

Les débouchés pour l’enseignement du FLE sont quant à eux nombreux, tant en France qu’à l’international : dans les Alliances françaises, les services culturels des ambassades, les départements de français des universités étrangères par exemple, mais aussi dans les classes spécialisées de l’enseignement secondaire ou au sein de nombreux centres d’enseignement privés ou structures associatives accueillant des étrangers. 


| Plan du site | Suivre la vie du site